dimanche 25 novembre 2007

Comment les achievements me compliquent la vie

Comme je le mentionnais dans un autre post, je suis présentement en train de jouer à Naruto sur le 360. Ce n'est pas le jeu le plus compliqué qui soit et l'histoire est assez courte. Toutefois, quand je joue à des jeux sur le 360, je suis du genre à vouloir faire le plus d'achievements possible, pour les gamer points évidemment, mais également pour le défi.

Je suis rendu à la dernière mission du jeu, mais avant d'entreprendre celle-ci je m'étais dis que j'irais chercher tous les autres achievements du Single Player. Le vrai défi était sur de compléter toutes les missions de livraison de Ramen, les missions de cache cache et les courses Ninja.

J'ai fini les 10 missions de Ramens hier vers minuit et j'ai fait les 20 missions de cache cache ce matin. Rien de vraiment difficile, sauf les deux dernières de chaque "groupe" qui étaient assez dures.

Cet après midi c'était le tour des courses Ninja d'y passer. Ces courses se passent dans le village de Naruto et le circuit se fait en passant dans des checkpoints. Déjà, rendu à la 15ième mission ça commençait à être un bon défi, alors je pensais déjà: "Bordel, la 20ième va être infernale".

Boy, was I ever right!


Alors qu'un course vraiment toff compte un 40aine de checkpoint, la 20ième en compte 77 et elle nous fait utiliser tous les mouvements spéciaux de Naruto, ainsi que des jumps vraiment ridicules. Sérieux, j'ai dû y mettre 2 - 3 heures. In-fer-nal, mais point de vue jeu de plate-forme c'était vraiment du bonbon. Tu penses toujours qu'ils n'oseront pas nous demander une telle précision, mais ils le font.

En tout cas, je viens juste de finir cette dernière course, donc il ne me reste plus qu'à aller terminer le jeu, mais je veux juste souligner que c'est avec des missions débiles de même qu'on réalise qu'il y a des vrais gamers, des hardcore, qui travaillent chez Ubi Soft Montréal et je suis fier d'eux!