dimanche 10 février 2008

Video Games Live

Vendredi soir, j'ai eu la chance d'assister au concert "Video Games Live" qui avait lieu au théâtre Saint-Denis (merci à M.Net pour le hook-up)

Le show était fort amusant et j'ai aimé entendre des grands succès des jeux vidéos interprétés par un orchestre. Je ne dirai pas symphonique, car n'importe quel deux de pique ayant assisté à un VRAI concert (that's me!) savait que c'était pas VRAI orchestre qui jouait. L'acoustique de la salle était très ordinaire, mais bon, je pense que le public était conquis d'avance et avouons-le, c'est vraiment le mieux qu'on peut avoir en ce moment.

Tommy Tallarico, un des organisateurs du Video Games Live est un bonhomme avec un égo immense. Ça, je le savais avant le show de vendredi puisque j'avais été témoin de ses frasques en regardant l'émission "Electric Playground". Déjà je le trouvais arrogant et insignifiant. Je l'avais googlé et à mon grand chagrin j'avais découvert que c'était un compositeur de musique de jeux vidéo qui a quand même fait une belle carrière. Bref, il n'allait pas disparaitre...

Anyway, on a dû se taper les mille et une interventions de mister Tallarico qui s'est chargé de l'animation tout au long de la soirée. Durant la deuxième partie, on l'a moins vu et j'étais vraiment heureux et j'ai pensé que peut-être j'avais eu tort à son sujet et que finalement ce n'était pas un mégalomane...

ERREUR!!!

Tout allait bien jusqu'à ce qu'on arrive à Halo. Là, mon Tommy est arrivé, la guitare électrique dans le dos (vraiment show off) et c'est lui qui a joué le riff durant la toune, avec toutes les moves cheesy possible. Un orchestre ben tranquille qui joue Halo, puis ce connard qui saute partout. Hey bonhomme, c'est même pas ta toune!!!

Le pire dans tout ça, ben c'était que le pire était à venir puisque pour la dernière musique de la soirée, "One Winged Angel" (thème de Sephiroth) ce cher Tommy a décidé que lui y'allait embarquer avec sa guitare électrique et jouer par dessus l'orchestre. Bra-vo, il nous a scrapper ça comme un chef!

J'ai quand même apprécié ma soirée, mais maudit qu'il m'a tapé sur les nerfs!!!

Je tiens à préciser que c'est moi et Frank Blondin qui avons parti le chant "Let's go Pierre-Luc!" pour encourager le gagnant du concours M.Net, un dénommé Pierre-Luc Richard. So j'ai represent!